Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, mai 29, 2012

Roger-Ferdinand: retour aux sources- ( 3/5)

3- 1943: Début de la grande production  avec les J 3.



Les J 3 ou la nouvelle école, 1943
  Dans un lycée provincial-non loin  de Condé sur  Vire où   chacun peut "taquiner le goujon" - les potaches,à l'instar de leurs  aînés,  font du marché noir une occasion d'améliorer leur quotidien, au grand dam du proviseur et des  parents  outrés de  leur immoralité.
  Arrive alors ,  pour remplacer le professeur de Philosophie,  M. Follain  débordé par les débordements de  ses élèves , un professeur débutant: quelle  surprise! c'est une jeune violoniste  à l'autorité souriante et à la pédagogie efficace . Toute la classe, meneur en tête, est sous le charme , retrouve le sens des valeurs et des sentiments vrais, au prix d'une déception sentimentale pour l'un d'eux. Mais n'est-ce pas ainsi que l'on grandit ?..




Panneau retraçant le contexte politique et économique , à partir d'un texte d'Alfred Sauvy, économiste  Reproduction d'une carte d'alimentation   et   photos de presse du ravitaillement dans la Manche

Vitrines:
Autour des J3 , ou la nouvelle école. (Fonds Roger-Ferdinand)
  Résumé, manuscrit, diverses éditions de la pièce, revues théâtrales, photos d'une tournée en Roumanie,  lettre de remerciements de François Périer datant du 15 mai 1945,  lettre du général de Gaulle, rédigée en 1949,  article de Philippe Soupault “Les J3 ont grandi”.
Suite des J3Les derniers seigneurs (1946), Trois garçons, une fille (1947), Ils ont vingt ans (1948 )-



Les Derniers Seigneurs, Pièce  créée en 1946 au Théâtre Edouard VII (400 représentations).
Un maître d'Hôtel, depuis 40 ans au service d'une famille aristocratique, se désole d'en voir le descendant vivre  d'expédients indignes de son nom. Il fera tout pour ramener ce dernier au sens de l'honneur,  secondé par une jeune fille qui , dans une touchante tirade rappellera à son cousin la pureté des aspirations de leur jeunesse.

Trois garçons, une fille   Pièce créée en 1947 au Gymnase.
A la suite d'un quiproquo, Michel, âgé de 20 ans, découvre que son père , industriel quinquagénaire,  à l'intention de quitter son foyer pour  rejoindre   sa maîtresse en Suisse  .
Il réunit   ses deux frères et  sa soeur, chacun oubliant  alors  égoïsme et  petits intérêts du moment . La fratrie  conjugue ses efforts pour retenir le père volage,  et faire  renaître l'amour de leurs parents
............................................................................................................................................................
Etude de Serge Added, Le théâtre dans les années Vichy , Ramsey, 1992
 Conférence de Serge  Added /Le théâtre  dans les années Vichy / Sacha Guitry 
......................................................................................................................................................

 Panneau: Atelier graphique Noir O Blanc
 Documents  issus   du fonds Roger-Ferdinand ou de collections privées
Photos personnelles

http://lesamisdesmusees-saint-lo.jimdo.com/http://lesamisdesmusees-saint-lo.jimdo.com/
........................................................................................................................................................
Liens:
Association de la régie théâtrale
Geneviève Latour, Théâtre
Au théâtre ce soir, avec Roger- Ferdinand

Les croulants se portent bien, pièce de Roger-Ferdinand avec Nathalie Baye (vidéo INA ici )

Au théâtre Roger-Ferdinand avec les Embruns

Biographie succincte/ Wikimanche



Théâtre en Partance, les Embruns
.........................................................................................................

13 commentaires:

  1. J'ai été frappée par le soleil sur ta photo bannière avant de descendre lire tes mots sur une époque plus dur.

    RépondreSupprimer
  2. HPY:...j'aime assez les contre jours ...

    RépondreSupprimer
  3. J'ai du en voir quelques unes de ses pièces Au théatre ce soir.
    Lza première fois que j'ai vu François Périer, non pas au théâtre mais au cinéma c'est dans Cadet Rousselle. J'ai beaucoup aimé son rôle dans Week-end à Zuydcoote.

    RépondreSupprimer
  4. j'aime tes documents il va falloir revenir et recliquer.
    PS comment fais-tu une bannière aussi large?

    RépondreSupprimer
  5. Marguerite-Marie: je clique tout simplement sur "ajuster la taille de l'image"

    RépondreSupprimer
  6. claude , j'ai oublié qui il jouait ds We à Zuydcoote, je ne me souviens que de Bébel

    RépondreSupprimer
  7. J'imagine que l'on pourrait tirer des films de ces pièces... Et ensuite en faire des "remakes"... Car bien entendu il eut fallu commencer par du Noir et Blanc avant les effets spéciaux...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai la carte de rationnement de mon père qui lui a été octroyée lors d'un séjour-retour du Vietnam.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas Roger-Ferdinand. Merci de combler cette lacune. Toutes les photos sont très intéressantes et j’ai bien cliqué sur tout.

    RépondreSupprimer
  10. Marguerite:il y en a eu

    http://www.cinetrafic.fr/liste-film/6380/1/roger-ferdinand-au-cinema

    RépondreSupprimer
  11. Pas de remake ? Car Harry Baur cela date. Pas de George Clooney ni de Brad Pitt ou surtout Tom Cruise ?
    :)))))))))))))))))))))))))))

    RépondreSupprimer
  12. Dans le film il meurt en allant chercher de l'eau pour ses copains. Bébel, Mondy, Marielle et Géret, un acteur fantastique, qui malheureusement n'a eu que des seconds rôles (je parle de Georges Géret). Dans ce film il étaient tous excellents, sauf Catherine Spaak.
    Non, nous n'avons pas embarqué pour Belle-ïle, pas assez de temps, il aurait fallu partir sur plusieurs jours.

    RépondreSupprimer
  13. Cergie: théâtre sans doute un peu trop daté...quoique..j'ai vu
    récemment à la TV une pièce d'un auteur contemporain jouée par Arditi assez proche dune pièce de R-F, Le mari ne compte pas!
    J'imaginerais bien Brad Pitt ou Cloonay - et pourquoi pas Tom Cruise-tous 3 excellents dans leur genre- dans l'une de ces comédies!

    RépondreSupprimer