Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, juillet 03, 2008

Girouettes, messagères des toits -windvanes -banderuole

Une exposition originale et passionnante !

Girouette du latin "Girare": tourner

Est-ce la connotation* péjorative du mot" girouette" qui explique le peu d'intérêt de cet objet pour les collectionneurs ? Est-ce l'usure due aux intempéries qui en fait la rareté ?
Quoi qu'il en soit, Huguette et Marcel Suhard ont commencé leur collection par un recensement des girouettes à motifs en Berry , la girouette étant pour eux un" formidable support de communication", témoin de l'histoire ou de la politique, de la profession , des goûts, rêves et loisirs de son propriétaire .
On pourrait créer un proverbe : "Qui arbore girouette
est bien dans ses baskets"
Soixante six girouettes de la collection Suhard sont exposées à la ferme Musée de Bois Jugan Bd de la commune 50 000 Saint-lô, avec divers objets ,* dont un dictionnaire des girouettes en politique, des photographies, une analyse socio historique des motifs , symboles, significations de la girouette à travers les âges
Les visiteurs sont invités à photographier et même à copier les motifs pour faire vivre ces messagères des toits "

Contact :Huguette et Marcel Suhard,5 rue de guyenne 36 100 Issoudun
tel 02 54021036016
E-mail suhard.marcel@wanadoo.fr







Françoise Herman, directrice du musée du Bocage normand, Ugo Paris, maire adjoint à la culture, et Marcel Suhard et un journaliste de la presse locale
Une ravissante mini girouette en laiton confectionnée pour la circonstance, à l'effigie du musée !

Photo de groupe-

Nous sommes invités à photographier les girouettes que nous pourrions découvrir au cours de nos promenades à Saint-lô et ailleurs !


Pour en savoir plus sur les girouettes
pagesperso-orange.fr/1001.girouettes/

5 commentaires:

  1. Quel merveilleux sujet d'inspiration ! J'avais bien entendu un coq en face des yeux lorsque la fenêtre de ma chambre donnait sur le clocher de la basilique d'Epinal : les coqs ont du panache et prennent bien le vent.
    En rester au coq, c’est avoir l’esprit de clocher, non ?

    Pour contribuer à ton message, voici nos girouettes à nous, publiées sur mes deux blogs principaux.

    Jardin de Marguerite

    Et Cergipontin

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve que les girouette reviennent en force sur les toits et sont de plus en plus jolies

    Justement je pensais faire un série pour mon daily cet automne.

    RépondreSupprimer
  3. Un jour nous avons vu un reportage sur un fabricant de Girouettes. Il y en avait pour tous les goûts.
    J'aime bien les girouettes ainsi que les enseignes du bon vieux temps. Avec le temps qu'il a fait ici hier, elles ont tourné et tourné encore tous ces belles girouettes.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime beaucoup les girouettes et cela me plairait bien d'en avoir une quelque part.

    RépondreSupprimer
  5. Elles tournent folles en ce moment avec ce vent. Mais elles reflètent la personnalité ou les goûts des habitants de la maison, chez moi j'ai un chat évidemment.

    RépondreSupprimer